Commit 1d14a24d authored by Philémon POUX's avatar Philémon POUX

Début de la discussion

parent 5afecf90
......@@ -6,9 +6,13 @@
\begin{acronym}
\acro{ESDA}{Exploratory Spatial Data Analysis}
\acro{ETCCDI}{Expert Team on Climate Change Detection and Indices}
\acro{HWMI}{Heatwave Magnitude Index}
\acro{IAU}{Institut d'Aménagement et d'Urbanisme}
\acro{GIEC}{Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat}
\acro{JUICCE}{JUstice In Climate Change Exposure}
\acro{LISA}{Local Indicator of Spatial Autocorrelation}
\acro{sPCA}{Analyse par Composante Principale Spatiale}
\acro{WBGT}{Wet Bulb Globe Temperature}
\end{acronym}
......@@ -7,6 +7,7 @@
% Table generated by Excel2LaTeX from sheet 'Feuil4'
\begin{table}[htbp]
\centering
\caption{Autres bases de données socio-économiques traitées}
\resizebox{\textwidth}{!}{
......
......@@ -28,10 +28,10 @@
\begin{figure}
\centering
\includegraphics[width=\textwidth]{../Figures/count_hw_tmin.png}
\includegraphics[width=\textwidth]{../Figures/count_days_hw_tmin.png}
\caption{Nombre de jours en vagues de chaleur détectés entre 1950 et 2018 selon $\mathrm{T_{min}}$}
\label{fig:count_days_hw_tmin}
\includegraphics[width=\textwidth]{../Figures/count_hw_tmax.png}
\includegraphics[width=\textwidth]{../Figures/count_days_hw_tmax.png}
\caption{Nombre de jours en vagues de chaleur détectés entre 1950 et 2018 selon $\mathrm{T_{max}}$}
\label{fig:count_days_hw_tmax}
\end{figure}
......
......@@ -68,6 +68,6 @@ Nous avons ensuite appliqué la méthodologie de \cite{stefanon_heatwave_2012} a
\item[$\bullet$ Durée :] Nous avons défini une vague de chaleur pour 4 jours consécutifs dépassant le seuil
\end{description}
Les auteurs ont eu la gentillesse de partager leur code avec nous et nous avons donc pu le faire tourner\footnote{il s'agit de code Matlab}. Une fois la détection des vagues de chaleurs effectuée, nous avons pu normaliser les données.
Les auteurs ont eu la gentillesse de partager leur code avec nous et nous avons donc pu le faire tourner\footnote{il s'agit de code Matlab}. Une fois la détection des vagues de chaleurs effectuée, nous avons normlisé les données. Nous avons ensuite pu calculer, pour chaque point de grille, le nombre de vagues de chaleurs et le nombre de jours en vagues de chaleurs.
%
%!TEX root = ../main.tex
%TC:group figure 0 1
%TC:group tabular 1 1
%!TeX spellcheck = en-GB
\chapter{Discussion et ouverture}
\chapter{Discussion}
\label{ch:Discussion}
Le présent chapitre discute les résultats présentés dans le chapitre précédent et propose des pistes de réflexion future.
\section{Détection des vagues de chaleur}
\label{sec:discussion vague de chaleur}
La \href{fig:count_hw_tmin}{carte des vagues de chaleurs} montre que les résultats diffèrent sensiblement selon la température étudiée. On peut notamment remarquer que $T_\text{max}$ ne détecte presque aucune vague de chaleur en Espagne, en Italie et en Grèce et en détecte de nombreuses dans le nord de l'Europe. ces résultats sont encore plus sensibles pour le nombre de jours en vague de chaleur (\autoref{fig:count_days_hw_tmin}). On remarque que le Royaume-Uni est une zone particulièrement exposée selon $T_\text{max}$.
La détection par la température minimale entraîne des résultats différents qui identifient plus de vagues de chaleurs dans le sud de l'Europe et dans l'est. Notons que ces zones sont cohérentes avec les vagues de chaleurs les plus fortes de ces dernières années, que ce soit en 2003 en France ou en 2010 en Russie et Europe de l'Est.
Une analyse des températures moyennes lors des vagues de chaleurs détectées nous montre que les vagues de chaleur avec $T_\text{max}$ montre que lors des vagues de chaleurs, la température reste largement en dessous des seuils de danger pour la santé. Il ne faut pas minimiser pour autant les conséquence que ces vagues de chaleurs peuvent avoir localement sur une population et une économie habitué à des températures plus faibles.
Ces cartes nous permettent donc d'en conclure que la distribution des températures maximales est plus irrégulières au Royaume-Uni tandis qu'il est très rare qu'il y ait 4 jours consécutifs particulièrement chaud sur le pourtour méditerranéen. En revanche la température redescend la nuit à des niveaux habituels au Royaume-Uni.
Au vu de notre question de recherche sur la vulnérabilité des populations et des effets sur la santé des vagues de chaleurs, il nous a donc semblé plus cohérent de travailler avec les vagues de chaleurs détectées par $T_\text{min}$ (\cite{raei_ghwr_2018} recommande d'adapter le choix de l'indicateur à la question de recherche).
Notons enfin que la détection des anomalies de températures par $T_\text{max}$ indique des épisodes anormaux de températures fréquents (et notamment ces 15 dernières années) dans le nord de l'Europe. Cela a des effets importants sur l'agriculture et constitue une piste d'étude future. \cite{} montre notamment que les rendements sont très sensibles aux anomalies de température. En l'absence de donnée de fine résolution sur le taux d'agriculteurs, nous ne l'avons pas pris comme indicateur mais il pourrait être intéressant d'étendre l'étude des inégalités d'exposition aux vagues de chaleurs au secteur agricole en particulier. \cite{kjellstrom_workplace_2009} note de plus que le secteur agricole est particulièrement touché par les risques professionnels; en effet, il s'agit d'un secteur où il faut travailler en extérieur et où de nombreuses tâches ne peuvent être reportées après l'épisode caniculaire.
\section{Intensité des vagues de chaleurs}
Notre étude s'est concentrée sur la détection des vagues de chaleurs et a pris comme indicateur de l'exposition le nombre de vagues de chaleurs dans point de grille.
Néanmoins cette étude pourrait, à terme, être complétée par des indicateurs d'intensité des vagues de chaleurs détectées. Nous nous en sommes tenus aux occurences des vagues de chaleurs pour plusieurs raisons. Tout d'abord ce projet avait comme objectif principal d'établir une méthodologie et non de choisir les indicateurs définitifs. Nous avons donc identifié des indicateurs qui pourraient être pertinents dans le futur.
Ensuite il existe de très nombreux indicateurs caractérisant l'intensité d'une vague de chaleur, en plus des 16 indicateurs utilisés par l'\ac{ETCCDI} pour caractériser les vagues de chaleurs \parencite{sillmann_climate_2013}, nous avons identifié le \ac{HWMI}. Créé par \cite{russo_top_2015} puis utilisé dans \cite{smid_ranking_2019}, cet indicateur caractérise localement l'ampleur des vagues de chaleur d'une année. L'indicateur est linéaire en les températures et caractérise la différence avec l'amplitude moyenne (définie comme l'écart entre le 75\ieme{} percentile et le 25\ieme{}). Le calcul des percentiles de distribution sur 21 jours pendant 69 ans sur 20900 points de grille étant particulièrement intensif en ressources, nous n'avons pu calculer les calculer.
Parmi les autres indicateurs d'intensité à mentionner, la méthode de détection des vagues de chaleur de \cite{ouzeau_heat_2016} permet d'en construire naturellement 3 :
\begin{enumerate*}[label=(\roman*)]
\item La température maximale
\item la durée de la vague de chaleur
\item la somme des anomalies de température
\end{enumerate*}
Enfin parmi les pistes étudiées pour caractériser l'impact d'une vague de chaleur sur le corps humain, \cite{kjellstrom_workplace_2009,dunne_reductions_2013} précisent que le \ac{WBGT} correspond mieux à la température ressentie. Il s'agit d'une température corrigée par l'humidité dans l'air. En effet le risques sanitaires liés à la température sont notamment dû à l'incapacité à évacuer la chaleur corporelle par la sudation. Or cette dernière dépend de la température extérieure et la pression en humidité. Ainsi, en plus d'utiliser une température (minimale ou maximale), il pourrait être pertinent d'étudier le \ac{WBGT}. Il faut toutefois mentionner que le calcul exact du \ac{WBGT} requiert des informations non disponibles à une fine résolution. Il en existe une approximation linéaire avec des données disponibles \parencite{noauthor_prevention_1984}.
Des vagues de chaleurs peuvent donc être caractérisées par un grand nombre d'indicateurs, aucun ne faisant réellement consensus dnas la littérature. Par manque de temps pour les comparer et étudier la dépendance de nos résultats au choix d'un tel indicateur nous avons donc décidé de garder comme indicateur le nombre de vagues de chaleur.
\section{Validation des hypothèses de recherche}
Le \autoref{ch:resultats} nous permet maintenant de tester et confirmer (ou infirmer) nos hypothèses de recherche.
Si l'étude des corrélations non spatialisés entre les variables indique des corrélations non nulles (\autoref{fig:correlation}), elle ne permet pas de clarifier l'organisation spatiale de l'exposition aux vagues de chaleurs. Une \ac{sPCA} permet de montrer que le nombre de vagues de chaleurs et le PIB par habitant sont opposés sur les deux premiers vecteurs propres (\autoref{fig:sPCA axe tmin}). Les deux premiers axes de la \ac{sPCA} expliquant une grande variance et une très forte auto-corrélation positive (\autoref{tab:spca}), on peut en conclure qu'une grande partie de la variance de la distribution de ces deux variables est expliquée tout en tenant compte de leur organisation spatiale. En revanche, à l'échelle de l'Europe, ni les jeunes, ni les personnes âgées ni les femmes ne sont particulièrement exposés. Cette analyse vient donc valider notre première hypothèse
En revanche, il existe des inégalités d'exposition pour les classes d'âge et de sex dans certains pays d'Europe (\autoref{fig:pvalue_student_tmin}). Ainsi notre seconde hypothèse doit être précisée. À l'échelle de l'Europe, il n'apparaît pas que les catégories les plus vulnérables soient significativement sur ou sous exposées. En revanche c'est le cas au sein de certains pays.
%
No preview for this file type
......@@ -352,9 +352,8 @@ Mes petits remerciements...
\include{Chapters/Introduction}
\include{Chapters/LiteratureReview}
\include{Chapters/Data_methods}
\include{Chapters/Climato}
\include{Chapters/Resultats}
\include{Chapters/CaseStudy}
\setlength{\parindent}{10ex}
\include{Chapters/Discussion}
\include{Chapters/Conclusion}
......
Markdown is supported
0%
or
You are about to add 0 people to the discussion. Proceed with caution.
Finish editing this message first!
Please register or to comment