Commit 453e8889 authored by Philémon POUX's avatar Philémon POUX

Premier brouillon total (sauf conclusion)

parent 1d14a24d
......@@ -12,6 +12,7 @@
\acro{GIEC}{Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat}
\acro{JUICCE}{JUstice In Climate Change Exposure}
\acro{LISA}{Local Indicator of Spatial Autocorrelation}
\acro{NLDI}{Night Light Development Index}
\acro{sPCA}{Analyse par Composante Principale Spatiale}
\acro{WBGT}{Wet Bulb Globe Temperature}
......
......@@ -26,3 +26,18 @@
}
\label{tab:extra_socio_db}%
\end{table}%
\begin{table}[htbp]
\centering
\caption{Autres bases de données climatologiques}
\resizebox{\textwidth}{!}{
\begin{tabular}{C{5.355em}C{5.355em}C{5.355em}C{5.355em}C{5.355em}C{5.355em}}
Nom & Donnée & Lien & Résolution & Dates & Référence\\
\midrule
\end{tabular}%
}
\label{tab:extra_climato_db}%
\end{table}%
......@@ -2,7 +2,7 @@
%TC:group figure 0 1
%TC:group tabular 1 1
%TODO change l'espacement après le autoref des hypothèses
\chapter{Discussion}
\label{ch:Discussion}
......@@ -18,7 +18,7 @@ La détection par la température minimale entraîne des résultats différents
Une analyse des températures moyennes lors des vagues de chaleurs détectées nous montre que les vagues de chaleur avec $T_\text{max}$ montre que lors des vagues de chaleurs, la température reste largement en dessous des seuils de danger pour la santé. Il ne faut pas minimiser pour autant les conséquence que ces vagues de chaleurs peuvent avoir localement sur une population et une économie habitué à des températures plus faibles.
Ces cartes nous permettent donc d'en conclure que la distribution des températures maximales est plus irrégulières au Royaume-Uni tandis qu'il est très rare qu'il y ait 4 jours consécutifs particulièrement chaud sur le pourtour méditerranéen. En revanche la température redescend la nuit à des niveaux habituels au Royaume-Uni.
Ces cartes nous permettent donc d'en conclure que la distribution des températures maximales est plus irrégulières au Royaume-Uni tandis qu'il est très rare qu'il y ait 4 jours consécutifs particulièrement chaud sur le pourtour méditerranéen. En revanche la température redescend la nuit à des niveaux habituels au Royaume-Uni. Ces conclusions sont cohérentes avec la classification des vagues de chaleurs historiques de \cite{stefanon_heatwave_2012}
Au vu de notre question de recherche sur la vulnérabilité des populations et des effets sur la santé des vagues de chaleurs, il nous a donc semblé plus cohérent de travailler avec les vagues de chaleurs détectées par $T_\text{min}$ (\cite{raei_ghwr_2018} recommande d'adapter le choix de l'indicateur à la question de recherche).
......@@ -44,11 +44,45 @@ Des vagues de chaleurs peuvent donc être caractérisées par un grand nombre d'
\section{Validation des hypothèses de recherche}
Le \autoref{ch:resultats} nous permet maintenant de tester et confirmer (ou infirmer) nos hypothèses de recherche.
Si l'étude des corrélations non spatialisés entre les variables indique des corrélations non nulles (\autoref{fig:correlation}), elle ne permet pas de clarifier l'organisation spatiale de l'exposition aux vagues de chaleurs. Une \ac{sPCA} permet de montrer que le nombre de vagues de chaleurs et le PIB par habitant sont opposés sur les deux premiers vecteurs propres (\autoref{fig:sPCA axe tmin}). Les deux premiers axes de la \ac{sPCA} expliquant une grande variance et une très forte auto-corrélation positive (\autoref{tab:spca}), on peut en conclure qu'une grande partie de la variance de la distribution de ces deux variables est expliquée tout en tenant compte de leur organisation spatiale. En revanche, à l'échelle de l'Europe, ni les jeunes, ni les personnes âgées ni les femmes ne sont particulièrement exposés. Cette analyse vient donc valider notre première hypothèse
Si l'étude des corrélations non spatialisés entre les variables indique des corrélations non nulles (\autoref{fig:correlation}), elle ne permet pas de clarifier l'organisation spatiale de l'exposition aux vagues de chaleurs. Une \ac{sPCA} permet de montrer que le nombre de vagues de chaleurs et le PIB par habitant sont opposés sur les deux premiers vecteurs propres (\autoref{fig:sPCA axe tmin}). Les deux premiers axes de la \ac{sPCA} expliquant une grande variance et une très forte auto-corrélation positive (\autoref{tab:spca}), on peut en conclure qu'une grande partie de la variance de la distribution de ces deux variables est expliquée tout en tenant compte de leur organisation spatiale. En revanche, à l'échelle de l'Europe, ni les jeunes, ni les personnes âgées ni les femmes ne sont particulièrement exposés. Cette analyse vient donc valider notre première hypothèse (\autoref{hyp:1}).
En revanche, il existe des inégalités d'exposition pour les classes d'âge et de sex dans certains pays d'Europe (\autoref{fig:pvalue_student_tmin}). Ainsi notre seconde hypothèse (\autoref{hyp:2}) doit être précisée. À l'échelle de l'Europe, il n'apparaît pas que les catégories les plus vulnérables soient significativement sur ou sous exposées. En revanche c'est le cas au sein de certains pays.
Ce sont les résultats qui apparaissent de l'algorithme de clustering hiérarchique présenté en \autoref{fig:clusters}. Les résultats font apparaître deux grands groupes. Les pays d'Europe de l'est y ont un pourcentage de femme plus élevé que la moyenne des autres pays, un PIB par habitant sensiblement moins élevé et sont très exposés aux vagues de chaleurs. L'analyse par pays (\autoref{fig:pvalue_student_tmin}) montre que ces pays, les pauvres et les plus jeunes sont significativement plus exposés. Dans les pays d'Europe de l'Ouest, comparativement plus riches, les plus vulnérables sont relativement moins exposés.
Cela confirme donc notre troisième hypothèse (\autoref{hyp:3}) que les inégalités d'exposition sont différentes selon les zones d'Europe étudiées. Ces résultats sont également cohérents avec les résultats de \cite{park_households_2018} qui trouvaient que dans les pays tempérés (donc plus riches à l'échelle mondiale) les plus riches étaient plus exposés à des hautes chaleurs.
\section{Échelle d'étude}
Nous avons donc conduit une étude parallèlement sur des données grillées à l'échelle de l'Europe et sur des données aggrégées par pays.
Comme nous l'avons mentionné dans le \autoref{ch:etat de l'art}, une analyse sur toute l'Europe à une résolution de $0.5$\degres est jusqu'à présent inédite (à notre connaissance). Les résultats permettent de dégager des grandes tendances en identifiant les zones les plus exposés à des vagues de chaleurs (à la fois pour $T_\text{min}$ et $T_\text{max}$). On retrouve, à l'échelle de l'Europe, des résultats valables à l'échelle du globe avec les pays les moins riches (de l'est) plus exposés aux vagues de chaleurs.
Néanmoins, à cette échelle, on ne trouve pas de lien entre la vulnérabilité et l'exposition. Ces phénomènes de sur ou sous-exposition correspondent à des phénomènes plus locaux. Cela peut s'expliquer par les grandes tendances économiques en Europe (pays de l'est globalement plus pauvres).
En incluant une analyse par pays, nous inscrivons notre travail dans la continuité des travaux de \cite{hallegatte_shock_2016,park_households_2018, winsemius_disaster_2018} en les étendant à des zones non étudiées. En introduisant une analyse spatiale aux inégalités intra-pays, on identifie deux groupes de pays qui correspondent plus ou moins à des groupes économiques.
C'est par cette double approche que notre recherche constitue une nouveauté par rapport à la littérature existante.
\section{Sensibilité aux données}
Notre choix a porté sur les bases de données présentées au \autoref{ch:Donnees et methodes} en raison de la qualité, de la disponibilité et la de résolution de ces données. Nous avons toutefois indiqué en \autoref{Appendix_data} d'autres bases de données exploitables.
Nous n'avons pas testé la sensibilité des résultats présentés aux différentes bases de données socio-économiques ni à l'introduction de nouvelles variables comme le \ac{NLDI}, le pourcentage de familles monoparenales (de CensusHub).
Par ailleurs il existe au moins deux autres bases de données de températures journalières à une résolution suffisamment fine (\autoref{tab:extra_climato_db}). Nous n'avons pas non plus tester la sensibilité de nos résultats à ces bases de données.
\section{Travaux futurs}
Dans le cadre du projet de recherche \ac{JUICCE} en général, les possibilités de travaux futurs complétant cette recherche sont nombreux (en plus des points mentionnés ci-dessus).
Tout d'abord il serait intéressant d'étendre cette méthologie à d'autres évènements climatiques extrêmes à l'instar de \cite{winsemius_disaster_2018} pour les inondations et les sécheresses. Il n'existe pas, à notre connaissance, d'étude transversale multi-risques sur les inégalités d'exposition en fonction de la vulnérabilité.
Ensuite, l'ajout d'une partie prospective mêlant projections climatiques et scénarios socio-économiques pour identifier des tendances temporelles dans l'exposition aux risques climatiques serait particulièrement intéressant en terme d'implications pour l'action publique sur la justice climatique.
Toutefois cette seconde étape comporte de grandes diffilultés méthodologiques si l'on souhaite l'étendre à différents risques. En effet, si le lien crise climatique et vagues de chaleur est clairement établi, l'évolution de la fréquence et de l'intensité d'autres évènements extrêmes est moins claire \parencite{ipcc_managing_2017}. De tels travaux sont prévus dans les prochaines étapes du projet.
En revanche, il existe des inégalités d'exposition pour les classes d'âge et de sex dans certains pays d'Europe (\autoref{fig:pvalue_student_tmin}). Ainsi notre seconde hypothèse doit être précisée. À l'échelle de l'Europe, il n'apparaît pas que les catégories les plus vulnérables soient significativement sur ou sous exposées. En revanche c'est le cas au sein de certains pays.
......
......@@ -8,7 +8,7 @@
\glsresetall
%TODO vraie introduction du début
L'été 2019 n'a pas été épargné par des épisodes caniculaires particulièrement intenses et de nombreuses températures maximales ont malheureusement été dépassées partout en Europe. Ce type de canicules particulièrement extrême risque de devenir plus fréquent dans le futur et c'est globalement les évènements climatiques extrêmes (vagues de chaleur, sécheresses, pluies intenses \textit{etc}.) qui risquent d'augmenter en fréquence et/ou en intensité dans les décennies à venir \parencite{ipcc_managing_2017}
L'été 2019 n'a pas été épargné par des épisodes caniculaires particulièrement intenses et de nombreux records de températures ont malheureusement été dépassés partout en Europe. Ce type de canicules particulièrement extrême risque de devenir plus fréquent dans le futur et c'est globalement les évènements climatiques extrêmes (vagues de chaleur, sécheresses, pluies intenses \textit{etc}.) qui risquent d'augmenter en fréquence et/ou en intensité dans les décennies à venir \parencite{ipcc_managing_2017}
C'est pour comprendre comment les différentes populations sont et seront touchées par ces évènements que le projet \ac{JUICCE} a été conçu.
......@@ -18,9 +18,9 @@
\label{sec:contexte projet}
Ce projet de recherche s'inscrit dans les recommandations des derniers rapports du \ac{GIEC} \parencite{kovats_climate_2014,hoegh-guldberg_impacts_2018} d'accentuer les efforts de recherche sur les effets du dérèglement climatique sur les populations les plus vulnérables. Le projet \ac{JUICCE} s'inscrit donc dans cet objectif en cherchant à identifier, à une échelle fine, les populations les plus affectées par les évènements climatiques extrêmes. Il s'intéresse à l'évolution des injustices climatiques entre 1950 et 2100, associant un travail historique à une partie prospective.
La notion d'injustice environnementale s'inscrit dans le cadre conceptuel de la justice environnementale que Schlosberg définit, en s'inspirant de Sen, Fraser, Young et Nussbaum, comme l'équité dans l'exposition aux externalités environnementales, qu'elles soient positives ou négatives \parencite{schlosberg_defining_2009}. Il est à noter que le concept proposé par Schlosberg s'étend au-delà de la justice distributive et concerne également un aspect procédural que notre projet n'a pas vocation à traiter.
La notion d'injustice environnementale telle que proposée par \nameref{schlosberg_defining_2009} dans le cadre conceptuel de la justice environnementale\footnote{s'inspirant de Sen, Fraser, Young et Nussbaum} se définit l'équité dans l'exposition aux externalités environnementales, qu'elles soient positives ou négatives \parencite{schlosberg_defining_2009}. Il est à noter que le concept proposé par Schlosberg s'étend au-delà de la justice distributive et concerne également un aspect procédural que notre projet n'a pas vocation à traiter.
Plus précisément, le projet \ac{JUICCE} s'interroge sur les inégalités d'exposition aux évènements climatiques extrêmes en fonction du revenu et de la distribution par sexe et tranche d'âge. Cela permet donc d'identifier si les inégalités de risques sont accrues par des inégalités socio-économiques ou non, selon la typologie présentée \autoref{fig:risk_vulnerability} \parencite{Oppenheimer2014-gh}. Les dangers en question sont donc les évènements climatiques extrêmes. L'exposition et la vulnérabilité sont les paramètres d'études de notre recherche.
Plus précisément, le projet \ac{JUICCE} s'interroge sur les inégalités d'exposition aux évènements climatiques extrêmes en fonction du revenu et de la distribution par sexe et tranche d'âge. Cela permet de détecter si les inégalités de risques sont accrues par des inégalités socio-économiques ou non, selon la typologie présentée \autoref{fig:risk_vulnerability} \parencite{Oppenheimer2014-gh}. Les dangers sont ici les évènements climatiques extrêmes. L'exposition et la vulnérabilité sont les variables d'études de notre recherche.
\begin{figure}
\begin{centering}
......@@ -30,16 +30,16 @@ Plus précisément, le projet \ac{JUICCE} s'interroge sur les inégalités d'exp
\end{centering}
\end{figure}
\ac{JUICCE} ambitionne de comparer l'exposition à différents évènements climatiques extrêmes afin de proposer une revue comparative qui n'existe pas dans la littérature (\nameref{ch:etat de l'art}).
\\
Le présent mémoire correspond à une première étape de ce travail, présentant les résultats sur l'exposition historique aux vagues de chaleurs.
\ac{JUICCE} vise donc à comparer l'exposition à différents évènements climatiques extrêmes selon la vulnérabilité des populations puis de proposer une analyse transversale. Notre revue de littérature (\autoref{ch:etat de l'art}) nous a permis de repérer qu'une telle recherche n'existait pas encore à l'échelle de l'Europe.
Le présent mémoire correspond à la première étape de ce travail, présentant les résultats sur l'exposition historique aux vagues de chaleurs.
\section{Question de recherche et objectifs du stage}
C'est donc dans ce cadre que j'ai cherché à répondre à la question suivante :
C'est dans ce cadre que j'ai cherché à répondre à la question suivante :
\noindent\textit{Quel lien entre l’organisation spatiale de la vulnérabilité socio-économique et l’exposition aux vagues de chaleur en Europe ?}
\noindent Ce mémoire correspond donc à une analyse des zones les plus exposées aux vagues de chaleurs en Europe et aux caractéristiques socio-économiques des populations résidant dans ces zones. Les objectifs du projet étaient donc :
\noindent Ce mémoire correspond donc à une analyse des zones les plus exposées aux vagues de chaleurs en Europe et aux caractéristiques socio-économiques des populations résidant dans ces zones. Les objectifs du projet étaient :
\begin{enumerate}
\item De spatialiser l'expostion aux vagues de chaleurs en Europe. Ce travail est fait en analysant les épisodes caniculaires des 70 dernières années (partie exposition de la \autoref{fig:risk_vulnerability})
\item D'identifier et de représenter les données socio-économiques disponibles à l'échelle de l'Europe à une résolution assez fine pour caractériser la vulnérabilité des populations ((partie vulnérabilité de la \autoref{fig:risk_vulnerability}))
......@@ -47,13 +47,20 @@ C'est donc dans ce cadre que j'ai cherché à répondre à la question suivante
\end{enumerate}
Les méthodes utilisées pour choisir et spatialiser les données sont issues d'une revue de littérature sur le sujet (\autoref{ch:etat de l'art}) et sont présentées \autoref{ch:Donnees et methodes}. Ces analyses nous ont permis de tester les hypothèses suivantes :
\begin{enumerate}
\item Les populations les plus pauvres sont les plus exposées aux vagues de chaleur
\item Il existe des classes de sexe/âge surexposées au vagues de chaleur en Europe
\item Les inégalités socio-démographiques d'exposition sont plus fortes dans les zones les plus exposées
\end{enumerate}
Les éléments de réponses à ces hypothèses sont présentés dans le \autoref{ch:resultats} puis leur domaine de validité et des pistes de recherche future sont discutés \autoref{ch:Discussion}.
\begin{hyp}{hyp:1}
Les populations les plus pauvres sont les plus exposées aux vagues de chaleur
\end{hyp}
\begin{hyp}{hyp:2}
Il existe des classes de sexe/âge surexposées au vagues de chaleur en Europe
\end{hyp}
\begin{hyp}{hyp:3}
Les inégalités socio-démographiques d'exposition sont plus fortes dans les zones les plus exposées
\end{hyp}
Les résultats sont présentés dans le \autoref{ch:resultats} puis leur domaine de validité et des pistes de recherche future sont discutés \autoref{ch:Discussion}.
......
......@@ -8,7 +8,7 @@ Notre étude étant largement pluri-disciplinaire, elle repose sur un corpus de
\section{Études comparables}
\label{sec:etudes comparables}
%TODO peut être expliquer plus longuement pourquoi les vagues de chaleur
%TODO peut être expliquer plus longuement pourquoi les vagues de chaleur+trouver la citation qui manque !
Il existe différents travaux traitant des inégalités d'exposition en fonction d'indicateurs socio-économiques, notamment de revenu. À l'échelle globale, on sait désormais que les populatiosn les plus pauvres sont plus vulnérables aux catastrophes naturelles \parencite{carter_poverty_2007}. Il y a de nombreux facteurs qui contribuent à cette inégalité de vulnérabilité; tout d'abord, les populations pauvres ont une plus grande partie de leurs biens directement touchés par les catastrophes naturelles (inondations, sécheresses, vagues de chaleurs...). Ensuite, ils ont moins de capabilités \parencite{sen_commodities_1999} pour se prémunir et faire face à ces évènements.
......
%!TEX root = ../main.tex
%TC:group figure 0 1
%TC:group tabular 1 1
%!TeX spellcheck = en-GB
\chapter*{Préambule}
\addchaptertocentry{Préambule}
Le présent mémoire présente les résultats de 5 mois de recherche sur les inégalités d'exposition aux vagues de chaleur en Europe selon la vulnérabilité des populations. Ce travail de recherche a été effectué dans le cadre d'un projet de recherche plus général nommé \acs{JUICCE}.
L'objectif principal du stage était, avant l'obtention de résultats analytiques, d'identifier des bases de données socio-démographiques exploitables, de les standardiser, de faire une revue de littérature des travaux similaires existants et d'établir une méthodologie d'analyse spatiale adaptée au projet de recherche. Le mémoire qui suit présente une partie cohérente de ces recherches exploratoires.
Le choix d'indicateurs puis l'application de ladite méthodologie à ces indicateurs n'était pas, intialement, prévus dans les objectifs du stage. Il convient donc de garder à l'esprit, à la lecture de ce mémoire, que les indicateurs choisis pourront être modifiés à l'avenir et que ces résultats seront complétés dans le futur.
%%
No preview for this file type
......@@ -55,7 +55,7 @@ headsepline, % Uncomment to get a line under the header
\usepackage[acronym]{glossaries}
\makeglossaries
\usepackage[printonlyused]{acronym}
\usepackage[frenchb]{babel}
\usepackage[french]{babel}
\usepackage[french,threshold=3]{csquotes}
\usepackage{caption}
\usepackage{subcaption}
......@@ -76,7 +76,8 @@ headsepline, % Uncomment to get a line under the header
\usepackage{titlesec}
\usepackage{graphicx}
\usepackage{wasysym}
\addto\extrafrenchb{ \def\Appendixautorefname{Annexe}}
\addto\extrafrench{ \def\appendixautorefname{Annexe}}
\addto\extrafrench{ \def\Appendixautorefname{Annexe}}
\definecolor{gray75}{gray}{0.75}
\usepackage{array}
......@@ -84,6 +85,22 @@ headsepline, % Uncomment to get a line under the header
\newcolumntype{C}[1]{>{\centering\let\newline\\\arraybackslash\hspace{0pt}}m{#1}}
\newcolumntype{R}[1]{>{\raggedleft\let\newline\\\arraybackslash\hspace{0pt}}m{#1}}
\newcommand*{\hypautorefname}{H}
\newcommand*{\appendixautorefname}{Annexe}
\newcommand*{\Appendixautorefname}{Annexe}
\newcounter{hyp}
\newenvironment{hyp}[1]{
\refstepcounter{hyp}\label{#1}
\medskip
\begin{center}
\begin{itshape}
}{
\end{itshape}(H\thehyp)
\end{center}
\medskip}
%% Hyphenation
\tolerance=1
......@@ -165,6 +182,8 @@ headsepline, % Uncomment to get a line under the header
\begin{document}
\newcommand*{\appendixautorefname}{annexe}
\newcommand*{\Appendixautorefname}{Annexe}
\frontmatter % Use roman page numbering style (i, ii, iii, iv...) for the pre-content pages
......@@ -277,6 +296,13 @@ Les vagues de chaleurs, anomalies positives de températures pendant plusieurs j
\begin{Remerciements}
\addchaptertocentry{\acknowledgementname} % Add the acknowledgements to the table of contents
Mes petits remerciements...
% Je tiens à remercier avant tout Aglaé Jézéquiel pour avoir accepté de travailler avec nous et d'avoir partagé sa connaissance en climatologie avec nous. Son aide pour détecter les vagues de chaleurs a été précieuse.
%
% Il me faut également remercier Audrey Brouillet pour sa disponibilité et ses recommandations.
%
% Je remercie également César pour sa relecture et ses conseils toujours avisés.
%
% Enfin je souhaite remercier chaleureusement Améline et Céline de m'avoir fait confiance pour commencer ce beau projet et de m'avoir guidé avec attention et finesse pour aller aussi loin que possible.
\end{Remerciements}
......@@ -284,6 +310,7 @@ Mes petits remerciements...
%----------------------------------------------------------------------------------------
% LIST OF CONTENTS/FIGURES/TABLES PAGES
%----------------------------------------------------------------------------------------
\include{Chapters/Preambule}
\tableofcontents % Prints the main table of contents
......@@ -342,6 +369,8 @@ Mes petits remerciements...
% THESIS CONTENT - CHAPTERS
%----------------------------------------------------------------------------------------
\mainmatter % Begin numeric (1,2,3...) page numbering
\pagestyle{thesis} % Return the page headers back to the "thesis" style
......
Markdown is supported
0%
or
You are about to add 0 people to the discussion. Proceed with caution.
Finish editing this message first!
Please register or to comment